Présentation du Domaine de La Borie Blanche

L'histoire commence le 26 avril 1995. Après plusieurs années de vie à l'étranger dans le tourisme international, Emmanuelle et Jean-Luc achetent La jolie mais néanmoins délabrée ferme viticole de La Borie Blanche. Ils n'y connaissent rien, ni en viticulture, ni en vinifcation. Au départ ils voulaient créer des gites et des chambres d'hôtes. Au final, ils auront ajouté au projet initial un petit viignoble qui donnera de belles et grandes cuvées. "Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait"  Mark Twain 

 

La notoriété de la Borie Blanche s'est construite sur l'appellation Monbazillac et ses "cuvées de niche". Très vite les millésimes ont été travaillés pour le haut de gamme et destinés à une clientèle de particluliers. Le vignoble a depuis 18 ans subit de nombreuses évolutions. La production annuelle n'a jamais dépassé les 3000 bouteilles de monbazillac.    

 

 

 

 

Les vignes

A la reprise du Domaine, les 6.50HA du vignoble étaient en ruine. Les arrachages nécessaires ont laissé place à un vignoble de 5HA jusqu'en 2005, puis de 2.50HA. Depuis 2011, plus de la moitié de vignoble est en restructuration.

 

La Borie Blanche conduit son vignoble de manière raisonnée, pour un respect maximal du végétal. De la taille aux vendanges, de nombreuses interventions manuelles contribueront à l'elaboration des cuvées. Ebourgeonnage, effeuillage, éclairssissage favoriseront la maturité des raisins pour une concentration aromatique optimale.  

 

Ses vignes en coteaux, bordées d’un ruisseau, réservent des cuvées « de niche » pour lesquelles s’accordent  artisanat et modernité

semillon en septembre
semillon en septembre
semillon
semillon botrytisé mi octobre

Les vendanges

L'activité dans le vignoble accorde du répit entre fin juillet et mi septembre. Puis commencent les vendanges: les blancs secs, puis les rouges fin septembre voir début octobre, puis les liquoreux mi octobre.

Les vendanges du Monbazillac demandent patience et sélection. L'arrivée du champignon botritys sur les raisins est indipensable à la réussite  d'un bon liquoreux. A la Borie Blanche, pas de chaptalisation, le sucre non fermenté dans le vin ne vient que de la concentration en sucre naturel.

Les paniers des vendangeurs sont contrôlés puis mis en bastes pour ne pas traumatiser les baies.  Ces bastes seront vidées directement au pressoir pour un pressurage immédiat et très lent pour extraire toute la matiere du raisin.